Passer au contenu principal

Biographies des bénéficiaires de nomination

Commission Civile De L’Ontario Sur La Police (Tribunaux Decisionnels Ontario)

KAREN RESTOULE

Karen Restoule est actuellement présidente associée des Tribunaux décisionnels Ontario, responsable de la Commission ontarienne des libérations conditionnelles, et a été nommée conjointement à d’autres tribunaux constitutifs. Auparavant, elle a occupé les fonctions de vice-présidente du Tribunal d’appel en matière de permis et de directrice des Services pour les Autochtones et des Services en français du groupement Tribunaux SAPNO. Karen a préalablement dirigé les activités stratégiques en matière de politiques relatives aux questions de justice et de droits qui touchent les Premières Nations partout en Ontario à titre de directrice du secteur de la justice au sein de Chiefs of Ontario. Elle a commencé sa carrière comme intervenante en droits des victimes, avant de travailler comme rédactrice du rapport Gladue, puis comme agente de probation et de libération conditionnelle. Diplômée de l’Université de Toronto et du Programme de common law en français de l’Université d’Ottawa, Karen défend l’accès à la justice en français et en anglais dans toutes les régions de l’Ontario. Elle participe activement à la vie communautaire en siégeant aux conseils d’administration de nombreux organismes à but non lucratif. Karen est membre de la Première nation de Dokis et parle couramment le français et l’anglais.

LAURA HODGSON

Laura Hodgson a été avocate-conseil au ministère fédéral de la Justice, Section de la politique en matière de droit pénal, et avant cela, avocate de la Couronne (appels en matière criminelle) au ministère du Procureur général de l’Ontario. Elle a aussi travaillé comme auxiliaire juridique à la Cour d’appel de l’Ontario avant son admission au barreau. De plus, elle a enseigné le droit criminel et la procédure pénale à l’Université d’Ottawa, section de la common law. Dans sa collectivité, Mme Hodgson participe notamment aux activités des organismes Ottawa Centre Refugee Action et Tungasuvvingat Inuit.

JEANIE THEOHARIS

Jeanie Theoharis est avocate spécialisée en droit administratif et réglementaire. Ayant étudié à l’Université de Toronto et à l’Université d’État de New York, où elle a obtenu un baccalauréat ès arts, un baccalauréat en droit et un doctorat en droit, elle a été admise au Barreau de l’Ontario et à celui de l’État de New York. Elle est membre du Barreau de l’Ontario et de la Society of Ontario Adjudicators and Regulators. Mme Theoharis a acquis une vaste expérience en matière d’arbitrage et de règlement des différends à titre de membre, de vice-présidente et de présidente associée de divers tribunaux. Dans sa collectivité, elle siège notamment au conseil d’administration de Centraide pour la région de Peel, préside le comité d’investissement communautaire, fait partie du conseil d’administration de la Hellenic Canadian Lawyers’ Association et est membre du groupe consultatif de la gestion de Centraide du grand Toronto. Elle collabore également au programme d’exercice du droit de l’Université Ryerson en tant qu’évaluatrice, et donne souvent des présentations sur le droit réglementaire et administratif.

EMILY MORTON

Emily Morton a obtenu son doctorat en droit avec spécialisation de la Faculté de droit de l'Université de Toronto en 2002. Elle a effectué son stage auprès de juges de la Cour d'appel de l'Ontario en 2003. Mme Morton a travaillé chez Simpson Thacher et Bartlett LLP à New York et chez Ruby & Edwardh à Toronto en tant qu'avocate associée pendant ses trois années de pratique. Depuis 2006, elle travaille en pratique solo, s'axant principalement sur les appels en matière criminelle. Mme Morton est membre du programme Pro Bono Inmate Appeal et a enseigné la preuve en tant que professeure auxiliaire auprès de la Osgoode Hall Law School. Elle a été rédactrice juridique de Canadian Criminal Cases pendant de nombreuses années.

CAROLINE FLETCHER-DAGENAIS

Caroline Fletcher-Dagenais est titulaire d’une maîtrise en criminologie appliquée de l’Université d’Ottawa (1989). Elle travaille en première ligne de la justice pénale en Ontario à titre d’agente de libération conditionnelle et de probation, et a été membre de la Commission ontarienne des libérations conditionnelles et de la Commission des libérations conditionnelles du Canada (pour l’Ontario et le Nunavut). Elle travaille au sein du système de justice depuis plus de quinze ans, de même qu’avec des contrevenants dans la collectivité et dans des établissements correctionnels. La longue carrière de Caroline dans le système de justice pénale a entraîné une intersection régulière avec le travail des organismes d'application de la loi et de leurs membres. Elle comprend parfaitement le rôle vital que jouent des policiers professionnels et bien formés dans la société. Mme Fletcher-Dagenais possède également une profonde compréhension des victimes au sein du système judiciaire. Évaluatrice des risques chevronnée, elle fournit une formation sur la mise en liberté sous condition à d’autres organismes et groupes gouvernementaux et joue un rôle de mentor auprès de nombreux travailleurs du domaine de la justice.

JACQUELINE CASTEL

Jacqueline Castel est une avocate ayant de l'expérience en matière de réglementation et arbitrage en Ontario. Elle a été admise au Barreau de l'Ontario en 1993. Mme Castel a commencé sa carrière avec le gouvernement de l'Ontario où elle a participé à la conception, la mise en place et l'administration du cadre réglementaire pour les casinos. Elle a été avocate générale et secrétaire de la société pour le Casino Niagara et vice-présidente des conseils juridiques et de l'administration du Casino Rama. Mme Castel est l'auteur d'un manuel <I>Gaming Control Law in Ontario</I> qui est mise à jour chaque année. Mme Castel a été membre de la Commission des alcools et des jeux de l'Ontario de 2008 à 2011 et elle est actuellement membre du Tribunal d'appel en matière de permis.

STEPHANIE KEPMAN

est avocate et membre à temps plein du Tribunal d’appel en matière de permis. Avant sa nomination, elle a travaillé en droit criminel et en droit de la famille. Elle est parfaitement bilingue et fait la promotion de l’accès à la justice dans les deux langues officielles. Stephanie est titulaire d’une licence en droit civil et d’un juris doctor de l’Université d’Ottawa. Elle est membre du Barreau du Haut-Canada.

JESSE BOYCE

Jesse Boyce est avocat et membre à plein temps du Tribunal d'appel en matière de permis. Auparavant, il a travaillé comme avocat de la Couronne aux Tribunaux de la sécurité, des appels en matière de permis et des normes Ontario (Tribunaux SAPNO). Au titre de son engagement communautaire, il est membre du conseil d'administration d'un organisme sans but lucratif et entraîne une équipe de hockey mineur. M. Boyce est titulaire d'un doctorat en jurisprudence de la Florida Coastal School of Law et d'un baccalauréat ès arts de l'Université de Toronto.

COLIN OSTERBERG

Colin Osterberg est membre (à temps partiel) du Tribunal d’appel en matière de permis, juge adjoint de la Cour des petites créances pour le ministère du Procureur général, et propriétaire de CO Mediations, entreprise pour laquelle il agit aussi comme médiateur. Il s’implique dans la communauté en tant que président de la Middlesex Vacant Land Condominium Corporation.

KATHRYN GRIEVES

Kathryn Grieves est une avocate et est depuis 2008 arbitre à temps plein aux tribunaux de l’Ontario. Avant sa nomination, elle a travaillé comme avocate en litige dans un cabinet privé et comme avocate interne. Mme Grieves détient un baccalauréat en gestion de l’Université Concordia à Edmonton et un juris doctor de l’Université Queens. Elle est membre du Barreau du Haut-Canada et de l’Association du Barreau canadien.

STEPHANIE ZWICKER SLAVENS

Stephanie Zwicker Slavens, jusqu’à sa récente nomination comme vice-présidente du Tribunal de l’aide sociale de l’Ontario, a exercé le droit pendant près de 20 ans, pendant lesquels elle a représenté tant des personnes ayant subi des préjudices graves que des clients institutionnels. Elle a obtenu un baccalauréat en droit de l’Université Western Ontario en 2000 et un baccalauréat spécialisé en études environnementales de l’Université York en 1997. Ces 20 dernières années, Me Zwicker Slavens a plaidé devant de nombreuses instances ontariennes : la Cour d’appel, la Cour supérieure de justice, le Tribunal d’appel en matière de permis, la Commission des services financiers, le Tribunal des droits de la personne, le Tribunal de la sécurité sociale et la Cour des petites créances.

SEAN WEIR

Sean Weir a été président-directeur général du plus grand cabinet d’avocats du Canada de 2000 au 1er juillet 2018. Dans le cadre de son travail dans le domaine juridique, il a conseillé des institutions financières, des entreprises et des représentants d’importants régimes de retraite. Actif dans sa collectivité, M. Weir a été conseiller municipal élu à Oakville, membre du conseil d’administration de l’Hôpital Trafalgar Memorial d’Oakville et membre du conseil d’administration et président d’Oakville Hydro. M. Weir a été nommé « champion de la diversité » par le magazine Women of Influence, a reçu le prix de responsabilité sociale Lexpert Zenith accordé à un associé directeur et a été nommé dans le guide des 500 avocats influents du Canada, Lexpert/American Lawyer Guide to the Leading 500 Lawyers in Canada.