Passer au contenu principal

Biographies des bénéficiaires de nomination

Commission De Révision Des Placements Sous Garde (Tribunaux Decisionnels Ontario)

KAREN RESTOULE

Karen Restoule est actuellement présidente associée des Tribunaux décisionnels Ontario, responsable de la Commission ontarienne des libérations conditionnelles, et a été nommée conjointement à d’autres tribunaux constitutifs. Auparavant, elle a occupé les fonctions de vice-présidente du Tribunal d’appel en matière de permis et de directrice des Services pour les Autochtones et des Services en français du groupement Tribunaux SAPNO. Karen a préalablement dirigé les activités stratégiques en matière de politiques relatives aux questions de justice et de droits qui touchent les Premières Nations partout en Ontario à titre de directrice du secteur de la justice au sein de Chiefs of Ontario. Elle a commencé sa carrière comme intervenante en droits des victimes, avant de travailler comme rédactrice du rapport Gladue, puis comme agente de probation et de libération conditionnelle. Diplômée de l’Université de Toronto et du Programme de common law en français de l’Université d’Ottawa, Karen défend l’accès à la justice en français et en anglais dans toutes les régions de l’Ontario. Elle participe activement à la vie communautaire en siégeant aux conseils d’administration de nombreux organismes à but non lucratif. Karen est membre de la Première nation de Dokis et parle couramment le français et l’anglais.

CATHERINE BICKLEY

Catherine Bickley a exercé les fonctions d'arbitre dans des tribunaux provinciaux depuis 2000. Elle est diplômée de l'Université de Guelph et de la Faculté de droit de l'Université de Toronto. Elle a été admise au Barreau de l'Ontario en 1991. Mme Bickley est une bénévole dévouée dans des organismes professionnels et de bienfaisance.

MAUREEN HELT

Maureen Helt est vice-présidente (à temps plein) du Tribunal d’appel en matière de permis. Auparavant, elle a été avocate principale de la Commission de l’énergie de l’Ontario. Sur le plan de l’engagement communautaire, elle a notamment été présidente du comité de planification stratégique de Woodgreen Community Services.

D. STEPHEN JOVANOVIC

D. Stephen Jovanovic a été associé au cabinet d’avocats Bartlet & Richards de Windsor de 1982 à 2016. Il exerçait plus particulièrement dans les domaines du droit du travail et des relations de travail, du droit administratif, du contentieux des affaires civiles, des litiges commerciaux et en matière d’assurance. Il a agi régulièrement à titre d’avocat devant de nombreux tribunaux administratifs, arbitres de différends, médiateurs et à tous les niveaux des tribunaux ontariens. À Windsor, il a aussi été vice-président désigné de la Commission d’appel et de révision des professions de la santé ainsi que de la Commission d’appel et de révision des services de santé, où il a rendu plus de trois cents décisions. M. Jovanovic a été membre du Conseil provincial de l’Association du Barreau de l’Ontario pendant six ans et administrateur de l’Advocates’ Society pendant quatre ans. En janvier 2017, il est devenu président associé à temps plein de la Commission civile de l’Ontario sur la police, commission dont il est membre depuis 2014. En février 2019, M. Jovanovic a aussi été nommé au poste de président associé du Tribunal des mines et des terres et de la Commission de négociation. En novembre 2019, il a été nommé président associé du License Appeal Tribunal et continue de siéger à plusieurs autres tribunaux

DANIEL MCSWEENEY

Daniel McSweeney est titulaire d’une maîtrise en travail social de l’Université de Toronto. Il a commencé sa carrière comme promoteur de la santé à Toronto avant de fonder et de diriger une entreprise florissante d’évaluation et de planification de stratégies et de programmes spécialisée dans le soutien d’organismes de soins prénataux, de développement de la petite enfance et de soutien à la famille dans la région du grand Toronto. Il possède une vaste expérience en droit administratif et en prise de décisions à titre de membre de la Section de la protection des réfugiés et de la Section d’appel des réfugiés de la Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada.

EVA NICHOLS

possède l'expérience professionnelle de la médiation, l'arbitrage, la recherche médicale et le conseil génétique. Mme Nichols a exercé les fonctions de conseillère scolaire, de directrice générale de l'Association ontarienne des troubles d'apprentissage et de chercheuse principale pour le Groupe d'étude sur les programmes d'aide à l'apprentissage. Elle a fourni un soutien dans le domaine législatif à plusieurs organismes œuvrant pour les personnes handicapées. Mme Nichols est membre du Tribunal (anglais) de l'enfance en difficulté de l'Ontario, du Tribunal des droits de la personne de l'Ontario, de la Commission de révision des services à l'enfance et à la famille et de la Commission de révision des placements sous garde. Elle a étudié les sciences pures au Royaume-Uni et, pour obtenir son agrément en règlement extrajudiciaire des différends, à l'Université de Windsor.

TAMARA JORDAN

est titulaire d’une maîtrise en travail social et en droit. Elle a été avocate pendant plusieurs années, notamment dans les domaines du droit de la famille, des agressions sexuelles et du harcèlement à Goodman and Carr LLP ainsi qu’à la Société catholique d’aide à l’enfance de Toronto. Mme Jordan a également travaillé comme enquêteuse au Bureau de l’intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes, en plus de tenir différents rôles au Boost Child & Youth Advocacy Centre. Elle a siégé au conseil d’administration de la Barbra Schlifer Commemorative Clinic pendant six ans. Elle travaille actuellement à temps partiel à Ethical Associates, où elle mène des enquêtes et des médiations.

NOELINE PAUL

Noeline Paul a exercé dans divers domaines liés au droit administratif, tant au sein de la fonction publique qu’à titre d’avocate en cabinet privé. Elle a notamment offert des services d’arbitrage dans les domaines de l’admissibilité aux allocations et des litiges civils. Elle est arbitre de griefs chevronnée auprès de Tribunaux décisionnels Ontario. Auparavant, elle a occupé les postes de vice-présidente adjointe et de membre de la Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada. Mme Paul siège au conseil d’administration de plusieurs organisations à but non lucratif et est une bénévole active au sein de sa collectivité. Elle est membre du Barreau de l’Ontario.

SILVIA NOVAK

est investigatrice auprès de l'équipe de santé mentale du Collège des médecins et chirurgiens. Elle a été thérapeute pour l'enfant et la famille au Sick Kids Centre for Community Mental Health et superviseure clinique régionale au Bureau de l'avocat des enfants du ministère du Procureur général. Au sein de sa communauté, Mme Novak a assumé les fonctions de conseillère bénévole auprès de l'organisme Bereaved Families of Ontario et avec Camp Erin, un programme de deuil pour les enfants et les jeunes.. Elle est membre de l'Association des travailleuses et travailleurs sociaux de l'Ontario et de l'Ordre des travailleurs sociaux et des techniciens en travail social de l'Ontario. Mme Novak est titulaire d'une maîtrise en travail social de l'Université McGill.

SARA MINTZ

est une avocate passionnée et stratégique en droit de la famille qui pratique actuellement chez Boulby Weinberg LLP. Elle a obtenu son diplôme de l’Université Western en 2003 dans le cadre du programme concomitant de droit et d’administration des affaires par l’entremise de la Faculté de droit et de la Richard lvey School of Business. Elle a été admise au Barreau de l’Ontario en 2004. Mme Mintz a écrit et présenté des articles et des exposés sur diverses questions juridiques lors de séminaires professionnels. Elle est également une bénévole active au sein d’organismes de bienfaisance.

GABRIELLE POP-LAZIC

Gabrielle Pop-Lazic est associée principale de Jamal Family Law Professional Corporation, avant quoi elle exerçait seule à son cabinet Gabrielle Pop-Lazic et en tant que psychothérapeute dans un cabinet privé. Dans le cadre de son engagement communautaire, elle a été présidente du Centre pour les droits à l'égalité aux logements et membre du Gestalt Institute of Toronto. Elle est membre de l'Association du Barreau canadien et de l'Association du Barreau de l'Ontario, et titulaire d'une maîtrise en arts de l'Université de Chicago et d'un baccalauréat en droit de l'université de Toronto.

JOHN F. SPEKKENS

John F. Spekkens est membre de la Commission de révision des services à l'enfance et à la famille et de la Commission de révision des placements sous garde depuis 2010 et de la Commission d'indemnisation des victimes d'actes criminels depuis 2016. Pendant 35 ans, il a été PDG de deux centres de santé mentale pour enfants. M. Spekkens est titulaire d'une maîtrise en travail social de l'Université Carleton et d'un diplôme d'études supérieures en travail social de l'Université de Toronto. Il a siégé à de nombreux conseils d'administration, y compris celui de la Toronto Catholic Children's Aid Society, du Council on Accreditation in N.Y.C et du St. Joseph's Health Centre et son comité de gouvernance pendant 12 ans. En août 2014, le Barreau du Haut-Canada l'a nommé à titre de membre à temps partiel du Tribunal du Barreau.

MICHELE O'CONNOR

Michele O'Connor est associée au cabinet d'avocats Chappell Bushell Stewart LLP de Toronto. Mme O'Connor travaille exclusivement en droit de la famille depuis l'obtention de son diplôme de l'Osgoode Hall Law School et son admission au barreau en 1985. Son travail touche à tous les aspects du droit de la famille, dont les questions liées à la protection de l'enfance, à la garde d'enfants et au droit d'accès, à l'adoption et au divorce. Elle a obtenu une formation en médiation et en droit collaboratif, a été chargée d'enseignement à temps partiel pour le cours de préparation au barreau du Barreau du Haut-Canada et a occupé la fonction d'arbitre en droit de la famille pour la Cour de l'Ontario pendant plusieurs années. Elle est membre des organismes suivants : Collaborative Practice Toronto, l'Association du Barreau de l'Ontario - Droit de la famille, Toronto Lawyer's Association et The Advocates Society.

SEAN WEIR

Sean Weir a été président-directeur général du plus grand cabinet d’avocats du Canada de 2000 au 1er juillet 2018. Dans le cadre de son travail dans le domaine juridique, il a conseillé des institutions financières, des entreprises et des représentants d’importants régimes de retraite. Actif dans sa collectivité, M. Weir a été conseiller municipal élu à Oakville, membre du conseil d’administration de l’Hôpital Trafalgar Memorial d’Oakville et membre du conseil d’administration et président d’Oakville Hydro. M. Weir a été nommé « champion de la diversité » par le magazine Women of Influence, a reçu le prix de responsabilité sociale Lexpert Zenith accordé à un associé directeur et a été nommé dans le guide des 500 avocats influents du Canada, Lexpert/American Lawyer Guide to the Leading 500 Lawyers in Canada.

KAREN RESTOULE

Karen Restoule est actuellement présidente associée des Tribunaux décisionnels Ontario, responsable de la Commission ontarienne des libérations conditionnelles, et a été nommée conjointement à d’autres tribunaux constitutifs. Auparavant, elle a occupé les fonctions de vice-présidente du Tribunal d’appel en matière de permis et de directrice des Services pour les Autochtones et des Services en français du groupement Tribunaux SAPNO. Karen a préalablement dirigé les activités stratégiques en matière de politiques relatives aux questions de justice et de droits qui touchent les Premières Nations partout en Ontario à titre de directrice du secteur de la justice au sein de Chiefs of Ontario. Elle a commencé sa carrière comme intervenante en droits des victimes, avant de travailler comme rédactrice du rapport Gladue, puis comme agente de probation et de libération conditionnelle. Diplômée de l’Université de Toronto et du Programme de common law en français de l’Université d’Ottawa, Karen défend l’accès à la justice en français et en anglais dans toutes les régions de l’Ontario. Elle participe activement à la vie communautaire en siégeant aux conseils d’administration de nombreux organismes à but non lucratif. Karen est membre de la Première nation de Dokis et parle couramment le français et l’anglais.