Passer au contenu principal

Biographies des bénéficiaires de nomination

Commission Ontarienne Des Droits De La Personne

RANDALL ARSENAULT

est agent de police pour le Service de police de Toronto. Dans le cadre de son engagement communautaire, M. Arsenault agit à titre de bénévole pour la Greenwood Coalition.

VIOLETTA IGNESKI

Violetta Igneski est professeure agrégée à l’Université McMaster. Elle s’implique dans la communauté en tant que membre de l’Association canadienne de philosophie. Mme Igneski est titulaire d’un doctorat de l’Université de Toronto.

JEWEL AMOAH

Jewel Amoah est conseillère en droits de la personne et en équité pour le Halton District School Board, et ancienne chargée de cours à l’Université des Indes occidentales. Son engagement communautaire l’a notamment amenée à occuper le poste de coordinatrice de la vulgarisation juridique pour le University Rights Advocacy Program (URAP) de cette université.

BRIAN EYOLFSON

Me Brian Eyolfson est avocat. Sa pratique est centrée sur les modes alternatifs de résolution des conflits, principalement dans le domaine des droits de la personne. Il est titulaire d’un baccalauréat ès sciences en psychologie et d’un LL.B. de l’Université Queen’s, ainsi que d’une LL.M. avec spécialisation en droit administratif de la faculté de droit Osgoode Hall. Il a été admis au Barreau de l’Ontario en 1994. De septembre 2016 à juin 2019, Me Eyolfson a été commissaire à l’enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. Avant cela, il a occupé le poste de directeur adjoint par intérim au sein de la direction des services juridiques du ministère des Relations avec les Autochtones et de la Réconciliation de l’Ontario. Entre 2007 et 2016, il a été vice-président à temps plein du Tribunal des droits de la personne de l’Ontario. Me Eyolfson a également été avocat principal auprès des Aboriginal Legal Services of Toronto. Il y a pratiqué le droit en matière de droits de la personne, le droit autochtone et le droit administratif. Auparavant, il a été avocat à la Commission ontarienne des droits de la personne. Me Eyolfson est membre de la Première Nation de Couchiching sur le territoire du traité n° 3.

ENA CHADHA

Ena Chadha possède une riche expérience comme avocate spécialisée dans les droits de la personne, enquêteuse et médiatrice. Membre de la communauté sud asiatique de Brampton, elle a consacré sa carrière à la promotion des droits en matière d’égalité et à la résolution de conflits. Me Chadha a été vice-présidente du Tribunal des droits de la personne de l’Ontario de 2007 à 2015. À ce titre, elle a rendu des décisions marquantes en matière de discrimination raciale, de harcèlement sexuel et d’accommodement de handicaps. Auparavant, elle été directrice du service du contentieux au Centre du droit des handicapés (ARCH) du Centre de la défense des personnes handicapées et a aussi été avocate à la Commission ontarienne des droits de la personne. Elle a mené des contestations devant différents tribunaux, notamment d’importantes contestations de la constitutionnalité devant la Cour suprême du Canada, lesquelles ont marqué des progrès eu égard à la défense des droits en vertu de la Charte des droits et libertés en ce qui concerne l’indemnisation des accidentés du travail, à la législation relative à l’immigration et aux services gouvernementaux. Me Chadha possède un diplôme en journalisme de l’Université Ryerson, un baccalauréat en droit de l’Université de la Saskatchewan et une maîtrise en droit de l’Osgoode Hall Law School. Elle a présenté de nombreux exposés et publié de nombreux textes sur le genre, la race, les handicaps et le harcèlement.