Passer au contenu principal

Biographies des bénéficiaires de nomination

Tribunal Des Droits De La Personne De L'ontario (Tribunaux Decisionnels Ontario)

TAMARA KRONIS

Tamara Kronis est présidente associée de Tribunaux décisionnels Ontario, responsable du Tribunal des droits de la personne de l’Ontario. Elle a obtenu un diplôme en droit de la Faculté de droit de l’Université de Toronto et est titulaire d’une maîtrise ès arts en science politique du même établissement, d’un baccalauréat ès arts en politique et en économie (avec très grande distinction) de l’Université Brandeis, ainsi que d’un certificat de gemmologie et d’un diplôme avancé en joaillerie du Collège George Brown. Mme Kronis est membre du Barreau de l’Ontario, de la Canadian Gemmological Association et de la Gemmological Association of Great Britain, et elle a réussi l’examen du Barreau de l’État de New York. Elle a commencé sa carrière juridique à la société d’avocats Torys S.E.N.C.R.L., puis elle a travaillé à Vertex Customer Management/Vertex Outsourcing avant de fonder Studio1098 et d’y occuper le poste de présidente-directrice générale. Elle a aussi été directrice de l’intervention à Egale Canada, assistante judiciaire au Tribunal pénal international des Nations Unies pour l’ex-Yougoslavie et technicienne juridique pour le président de la Cour suprême d’Israël. Son expérience dans le domaine des droits de la personne comprend la co-fondation de l’organisme Canadiens pour le droit égal au mariage et la fonction de membre du comité directeur de Rainbow Railroad. Mme Kronis a reçu le prix Alliée de la Section sur l’orientation et l’identité sexuelles de l’Association du Barreau canadien, ce qui illustre bien son profond engagement envers le service public et la collectivité.

JENNIFER SCOTT

Jennifer Scott est présidente associée à temps plein de la Commission de révision des services à l'enfance et à la famille/Commission de révision des placements sous garde et vice-présidente du Tribunal des droits de la personne de l'Ontario. Elle a exercé le droit administratif au cabinet Scott & Oleskiw. Son travail communautaire l'a amenée à faire partie de la St. Stephen's Community House et de l'Association canadienne pour les enfants et adultes ayant des troubles d'apprentissage. Me Scott a obtenu un baccalauréat ès sciences de l'Université de Guelph et un baccalauréat en droit de l'Université Western Ontario.

ROMONA GANANATHAN

est titulaire d’un doctorat en jurisprudence et d’une maîtrise en études environnementales de l’école de droit Osgoode Hall de l’Université York, et membre du Barreau de l’Ontario. Elle a obtenu son doctorat en politique de l’éducation à l’Université de Toronto et a enseigné le droit du travail, de l’emploi et de la personne au niveau postsecondaire. Elle est membre des Tribunaux de justice sociale Ontario depuis 2013. Avant sa nomination, elle pratiquait le droit dans les secteurs privé et public, principalement en droit du travail, de l’emploi, de l’immigration et de la protection des réfugiés, en droit des personnes handicapées et en droit de la personne. Elle possède une vaste expérience des secteurs public et sans but lucratif en Ontario, où elle a été directrice générale, avocate, bénévole et membre du conseil d’administration de divers organismes.

SYED MUHAMMAD ASLAM DAUD

Syed Muhammad Aslam Daud est un professionnel de la santé et un champion de l’aide humanitaire et du service communautaire qui compte plus de 25 ans d’expérience en aide humanitaire, en secours médicaux d’urgence, en banques alimentaires et en parrainage et réinstallation de réfugiés. Il a beaucoup voyagé et a dirigé des missions humanitaires à la suite de catastrophes naturelles. Le Dr Daud est un défenseur de la diversité et de l’inclusivité. Ses relations avec les communautés multiculturelles ainsi que sa vaste expérience en tant que membre de divers conseils d’organes décisionnels gouvernementaux, non gouvernementaux et sans but lucratif lui ont permis d’atteindre ses objectifs avec efficacité. Il a reçu de nombreux prix et distinctions, dont des récompenses des premiers ministres et du gouverneur général, la Médaille du jubilé de diamant de la Reine, la Distinction de l’Ontario pour services bénévoles et le prix de la Ville de Vaughan.

MARIO SILVA

Le Dr Mario Silva est un Fellow émérite de l’Université Ryerson. Il est également un auteur et un ancien élu. En 2013, le gouvernement du Canada l’a nommé à la présidence de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste. Le Dr Silva est diplômé de l’Université de Toronto et de l’Université de la Sorbonne, à Paris. Il est titulaire d’une maîtrise en droit international des droits de la personne de l’Université Oxford ainsi qu’un doctorat en droit de la National University of Ireland à Galway. Il a été honoré par les gouvernements du Brésil, de la France et du Portugal.

BRUCE BEST

Bruce Best a exercé le droit en matière de justice sociale au sein de cliniques d'aide juridique en Ontario, y compris du Bureau de documentation des cliniques d'Aide juridique Ontario, du Centre ontarien de défense des droits des locataires et de la HIV/AIDS Legal Clinic of Ontario. M. Best a travaillé comme conseiller juridique au Centre d'assistance juridique en matière de droits de la personne de 2008 à 2015, années au cours desquelles il s'est régulièrement présenté devant le Tribunal des droits de la personne de l'Ontario, notamment à titre de conseiller juridique, pour défendre de nombreuses causes. Engagé sur des questions de justice environnementale, il agit depuis longtemps à titre de directeur de l'organisation caritative nationale, Environmental Defence.

JESSICA CONNELL

Jessica Connell est membre à plein temps du Tribunal des droits de la personne de l’Ontario depuis juin 2019 et en est vice-présidente depuis janvier 2021. Pendant huit ans, Mme Connell a été avocate-conseil au Tribunal des droits de la personne de la Colombie-Britannique et, pendant environ sept mois, elle était aussi registraire suppléante. Au cours de sa carrière en cabinet privé en Colombie-Britannique et en Ontario, elle a exercé principalement dans les domaines du droit du travail et du droit en matière de droits de la personne. Elle a suivi le programme d’assistant judiciaire avec succès à la Cour suprême de la Colombie-Britannique. Mme Connell est membre du Barreau de la Colombie-Britannique (2002) et du Barreau de l’Ontario (2003). Elle est titulaire d’un baccalauréat ès arts avec spécialisation de l’Université McMaster ainsi que d’un baccalauréat en droit de l’Université de Toronto.

JEFFREY SHAPIRO

est membre à temps plein du Tribunal d'appel en matière de permis depuis 2016. Il a été arbitre au sein d'ADR Chambers et avocat au cabinet Jeffrey A. Shapiro. M. Shapiro est membre du Barreau du Haut-Canada et de la Toronto Lawyer`s Association. Il est titulaire d'un baccalauréat ès arts de l'Université de l'Ohio et d'un juris doctor de l'école de droit de la Temple University.

LORI MARZINOTTO

est vice-présidente du Tribunal d’appel en matière de permis, qui fait partie des Tribunaux de la sécurité, des appels en matière de permis et des normes Ontario, sous les Tribunaux décisionnels Ontario. Dans le cadre de son engagement communautaire, elle a été vice-présidente du conseil d’administration de Scarborough Arts.

KAREN RESTOULE

Karen Restoule est actuellement présidente associée des Tribunaux décisionnels Ontario, responsable de la Commission ontarienne des libérations conditionnelles, et a été nommée conjointement à d’autres tribunaux constitutifs. Auparavant, elle a occupé les fonctions de vice-présidente du Tribunal d’appel en matière de permis et de directrice des Services pour les Autochtones et des Services en français du groupement Tribunaux SAPNO. Karen a préalablement dirigé les activités stratégiques en matière de politiques relatives aux questions de justice et de droits qui touchent les Premières Nations partout en Ontario à titre de directrice du secteur de la justice au sein de Chiefs of Ontario. Elle a commencé sa carrière comme intervenante en droits des victimes, avant de travailler comme rédactrice du rapport Gladue, puis comme agente de probation et de libération conditionnelle. Diplômée de l’Université de Toronto et du Programme de common law en français de l’Université d’Ottawa, Karen défend l’accès à la justice en français et en anglais dans toutes les régions de l’Ontario. Elle participe activement à la vie communautaire en siégeant aux conseils d’administration de nombreux organismes à but non lucratif. Karen est membre de la Première nation de Dokis et parle couramment le français et l’anglais.

MAUREEN HELT

Maureen Helt est vice-présidente (à temps plein) du Tribunal d’appel en matière de permis. Auparavant, elle a été avocate principale de la Commission de l’énergie de l’Ontario. Sur le plan de l’engagement communautaire, elle a notamment été présidente du comité de planification stratégique de Woodgreen Community Services.

JEANIE THEOHARIS

Jeanie Theoharis est vice-présidente (à temps plein) du Tribunal d’appel en matière de permis. Auparavant, elle a été membre (à temps plein) de la Commission de la location immobilière. Sur le plan de l’engagement communautaire, elle a notamment été directrice des conseils d’administration de Centraide pour la région de Peel et de la Hellenic Canadian Lawyers’ Association.

D. STEPHEN JOVANOVIC

D. Stephen Jovanovic a été associé au cabinet d’avocats Bartlet & Richards de Windsor de 1982 à 2016. Il exerçait plus particulièrement dans les domaines du droit du travail et des relations de travail, du droit administratif, du contentieux des affaires civiles, des litiges commerciaux et en matière d’assurance. Il a agi régulièrement à titre d’avocat devant de nombreux tribunaux administratifs, arbitres de différends, médiateurs et à tous les niveaux des tribunaux ontariens. À Windsor, il a aussi été vice-président désigné de la Commission d’appel et de révision des professions de la santé ainsi que de la Commission d’appel et de révision des services de santé, où il a rendu plus de trois cents décisions. M. Jovanovic a été membre du Conseil provincial de l’Association du Barreau de l’Ontario pendant six ans et administrateur de l’Advocates’ Society pendant quatre ans. En janvier 2017, il est devenu président associé à temps plein de la Commission civile de l’Ontario sur la police, commission dont il est membre depuis 2014. En février 2019, M. Jovanovic a aussi été nommé au poste de président associé du Tribunal des mines et des terres et de la Commission de négociation. En novembre 2019, il a été nommé président associé du License Appeal Tribunal et continue de siéger à plusieurs autres tribunaux

HEATHER TROJEK

Heather Trojek a rejoint le Tribunal d’appel en matière de permis (TAMP) en 2016 et a été nommée conjointement au Tribunal des droits de la personne en 2019. Elle compte plus de 25 ans d’expérience en résolution des différends; elle a notamment travaillé comme médiatrice à la Commission des services financiers de l’Ontario (CSFO) et pour le Programme de médiation obligatoire de l’Ontario à Toronto, Windsor et Ottawa. Mme Trojek a également été membre du Tribunal de la sécurité sociale du Canada, où elle s’occupait principalement des appels concernant les prestations d’invalidité du Régime de pensions du Canada (RPC). Elle se spécialise dans la résolution de dossiers complexes, notamment ceux concernant la détermination de déficiences invalidantes. Elle est titulaire d’un baccalauréat ès arts spécialisé en science politique et en administration publique de l’Université Western Ontario.

MARK BORER

Mark Borer est un avocat qui possède une vaste expérience, y compris à titre de recruteur de cadres et de conseiller en politiques pour le gouvernement de l’Ontario. Il a siégé au Toronto Licensing Tribunal et à la division des appels du Tribunal de la sécurité sociale du Canada. Il est diplômé de l’Université Queen’s et de l’Université de Toronto. Mark a été admis au Barreau de l’Ontario en février 2002. Il est récipiendaire du prix Isadore Levinter pour l’excellence de son travail dans le domaine du droit public du Barreau du Haut-Canada et de la médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II qu’il a obtenue en 2012. Depuis 2013, il est président du conseil d’administration des Amis canadiens de l’Association du prêt sans intérêt israélien à titre bénévole.

ANTHONY TAMBURRO

a servi dans les Forces armées canadiennes pendant 34 ans (dans l’Artillerie royale canadienne et au Cabinet du Juge-avocat général). Lorsqu’il a pris sa retraite en 2019, il était lieutenant-colonel. Des opérations d’aide après une inondation au Manitoba (1997), du travail humanitaire en Bosnie (1998), 11 ans comme procureur militaire, 3 ans comme conseiller juridique sur les questions relatives aux droits de l’homme applicables aux membres des Forces armées canadiennes ainsi que deux plaidoyers devant la Cour suprême du Canada font partie des faits marquants de sa carrière militaire. M. Tamburro détient un baccalauréat ès arts en études militaires et stratégiques du Collège militaire royal du Canada ainsi qu’un baccalauréat en droit de l’Osgoode Hall Law School.

MARLA BURSTYN

Marla Burstyn a déjà été membre et présidente de la Commission d’appel et de révision des professions de la santé et de la Commission d’appel et de révision des services de santé. Elle s’investit dans la collectivité en tant que formateur bénévole pour la Society of Ontario Adjudicators and Regulators (SOAR). Me Burstyn détient un baccalauréat en droit de l’Université de Toronto.

JOSEPH TASCONA

Joseph Tascona est avocat et directeur du cabinet d’avocats Joseph N. Tascona, et ancien avocat et partenaire du cabinet WeirFoulds. Dans sa collectivité, il est notamment membre du Club Rotary de Barrie.

WILLIAM LUKE

Jusqu’à sa nomination au Tribunal des droits de la personne de l’Ontario (TDPO), William Luke était avocat principal au cabinet Luke Law Firm de Toronto, spécialisé en instances réglementaires, disciplinaires et criminelles en Ontario. Avant d’exercer le droit dans la province, M. Luke a travaillé dans les domaines du droit, du commerce et de la diplomatie dans plusieurs villes et pays, notamment Kuala Lumpur en Malaisie, Kampala en Ouganda, et Londres en Angleterre. Ces expériences lui ont permis de connaître une variété de systèmes juridiques, d’économies politiques et de normes culturelles. Il est titulaire d’un baccalauréat ès arts en science politique de l’Université McGill, d’un baccalauréat en droit (avec spécialisation) de l’Université de Leicester, en Angleterre, et d’une maîtrise en droit commercial international (avec distinction) de l’Université de Durham, en Angleterre. Il a achevé ses études juridiques au Canada, à la Faculté de droit de l’Université de Toronto, et a effectué son stage dans un cabinet renommé spécialisé en droit pénal à Toronto, où il a travaillé en tant que collaborateur. M. Luke est membre du Barreau de l’Ontario.

HOLLY GOMES

Holly Gomes est diplômée de l’Université de Guelph et elle a obtenu un baccalauréat en droit de l’Université Western Ontario. Elle a entrepris sa carrière de juriste dans le domaine de la justice sociale dans une clinique communautaire d’aide juridique, où elle a représenté des clients devant divers tribunaux administratifs. Par la suite, en exercice privé, Mme Gomes a représenté des employés et des employeurs dans le cadre de conflits en milieu de travail, par exemple pour des négociations de contrats et d’indemnités, des rejets d’action et des plaintes relatives aux droits de la personne. Depuis 2016, elle est membre bénévole du conseil d’administration de l’organisme Les Familles endeuillées de l’Ontario.

ROSLYN MOUNSEY

Roslyn Mounsey est ancienne conseillère juridique du ministère de la Justice du Canada et ancienne professeure de l’Osgoode Hall Law School de l’Université York. Pour aider sa collectivité, Mme Mounsey a notamment été membre du conseil d’administration de l’University Club of Toronto.

CAROLINE SAND

Caroline Sand est avocate et enseignante, et travaille dans le domaine de l’arbitrage et de la médiation depuis 2015. Elle a été vice-présidente du Tribunal d’appel de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail avant sa nomination au Tribunal des droits de la personne de l’Ontario en 2018. Pendant de nombreuses années, elle a fourni des services dans une clinique juridique où elle représentait des clients à faible revenu aux prises avec des problèmes juridiques complexes et interreliés. Elle a également offert de la formation juridique destinée au grand public et supervisé le programme des étudiants en droit à la clinique, où elle formait et encadrait des étudiants en droit. Mme Sand est titulaire d’un baccalauréat en droit de l’Université de Toronto et d’une maîtrise en éducation de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario (IEPO).

CYNDEE TODGHAM CHERNIAK

Cyndee Todgham Cherniak a été nommée à la Commission de la location immobilière le 4 septembre 2020. En mai 2020, elle a été nommée au Tribunal des services financiers. En 2018, le gouvernement fédéral a inscrit Mme Todgham Cherniak à la liste des candidats prévue au chapitre 19 de l’ALÉNA, conformément au Règlement sur les membres des groupes spéciaux (ALÉNA). Mme Todgham Cherniak a été admise au Barreau de l’Ontario en 1994 et a exercé le droit du commerce international et des taxes de vente dans des cabinets tels que LexSage Professional Corporation, Goodmans LLP, Heenan Blaikie s.r.l. et McMillan s.r.l. Elle a représenté des clients dans un large éventail d’industries au Canada et à l’étranger. Elle possède 20 ans d’expérience en droit administratif et prend régulièrement la parole devant le Tribunal canadien du commerce extérieur. Elle est intervenue auprès de la Cour d’appel fédérale, de la Cour fédérale du Canada, de la Cour canadienne de l’impôt, de la Cour supérieure de justice et des tribunaux provinciaux. Elle est membre du conseil consultatif d’Aangen, une organisation de services communautaires.

KAREN MASON

Karen Mason est enquêteuse en milieu de travail et médiatrice à CoAct. Elle s’implique dans la communauté, entre autres, en tant que présidente du conseil d’administration de l’organisation communautaire The Bridge: From Prison to Community.

BEVERLY A. HARRIS

Beverley Harris est avocate. Elle a pratiqué dans le domaine du droit administratif et a été présidente d'un tribunal administratif quasi judiciaire en Ontario pendant dix ans. Mme Harris est engagée depuis longtemps dans sa collectivité et ses compétences juridiques lui ont servi à maintes reprises dans le cadre de son bénévolat. Elle a été membre et présidente du conseil des gouverneurs de l'Université Wilfrid Laurier. Elle est membre citoyenne du conseil de la qualité du Conseil des universités de l’Ontario depuis 2014.

AIDA GATFIELD

Aida Gatfield est diplômée de la faculté de droit de l'Université Western Ontario et a été admise au Barreau en 2001. Mme Gatfield, qui possède une vaste expérience en droit du travail et en droits de la personne, a représenté des clients devant les tribunaux. Elle a en outre offert ses services à des organismes à titre de partie extérieure neutre afin de mener des enquêtes sur des questions de harcèlement, d'intimidation et de discrimination.

CHLOE LESTER

hloe Lester compte des années d'expérience dans la gestion de dossiers de relations de travail. Elle détient un baccalauréat ès arts avec spécialisation en commerce international de l'Université de Toronto. Elle a plaidé devant de nombreux tribunaux et arbitres dans des dossiers de relations de travail et négocié plusieurs conventions collectives. Récemment, Mme Lester a agi comme médiatrice pour la Commission des services financiers de l'Ontario. Elle œuvre à titre bénévole comme membre du conseil d'administration de Community Justice Alternatives of Durham Region, un organisme sans but lucratif très engagé dans des dossiers de médiation communautaire.

EVA NICHOLS

possède l'expérience professionnelle de la médiation, l'arbitrage, la recherche médicale et le conseil génétique. Mme Nichols a exercé les fonctions de conseillère scolaire, de directrice générale de l'Association ontarienne des troubles d'apprentissage et de chercheuse principale pour le Groupe d'étude sur les programmes d'aide à l'apprentissage. Elle a fourni un soutien dans le domaine législatif à plusieurs organismes œuvrant pour les personnes handicapées. Mme Nichols est membre du Tribunal (anglais) de l'enfance en difficulté de l'Ontario, du Tribunal des droits de la personne de l'Ontario, de la Commission de révision des services à l'enfance et à la famille et de la Commission de révision des placements sous garde. Elle a étudié les sciences pures au Royaume-Uni et, pour obtenir son agrément en règlement extrajudiciaire des différends, à l'Université de Windsor.

SARAH ATKINSON

Depuis 2004, Sarah Atkinson travaille principalement à aider à dénouer les conflits de travail. Dans le cadre de sa pratique, elle mène notamment des enquêtes indépendantes en matière de droits de la personne et d'autres enjeux en milieu de travail, offre des services de facilitation et de médiation lors de conflits de travail et donne de la formation liée aux relations de travail. Admise au Barreau de l'Ontario en 1993 et membre du Barreau du Québec de 1994 à 2011, elle parle couramment le français et l'anglais et est titulaire d'une maîtrise en droit des relations de travail et de l'emploi de l'Université York.

ELISABETH CAMPIN

Elisabeth Campin a enseigné à temps partiel le droit administratif et le droit du travail au Collège Seneca. Elle a également travaillé pour General Motors du Canada pendant 31 ans, fournissant du soutien, des conseils, de la formation et de l'information sur tous les aspects du droit du travail, y compris les droits de la personne, les normes du travail, les congédiements injustifiés ainsi que la santé et la sécurité, et agissant à titre de conseillère juridique pour la négociation de conventions collectives. Mme Campin a contribué à des articles et fait des présentations dans son domaine d'expertise. Avant d'être engagée par General Motors, elle a travaillé pour General Electric et a été stagiaire au cabinet Osler, Hoskin & Harcourt. Mme Campin détient un baccalauréat ès sciences de l'Université de Toronto ainsi qu'un baccalauréat en droit de l'Osgoode Hall Law School.

SIMON DANN

Simon Dann travaille à son propre compte comme conseiller en exigences réglementaires et en conformité, et comme conseiller en stratégie. M. Dann a été arbitre de différends pour le Tarion Builder Arbitration Forum et directeur des relations gouvernementales et internes pour la société Luxell Technologies Inc.

LOIS FIGG

Lois Delia Figg est titulaire d'un baccalauréat (avec mention) en histoire de l'Université Western Ontario, d'un baccalauréat en droit de l'Université de Windsor et d'une maîtrise en droit (réglements extrajudiciaire des différends) de la faculté de droit Osgoode Hall. Plus récemment, Mme Figg a travaillé est intervenue à titre de décideuse à la Commission de l'immigration et du statut de réfugié (2000-2020); elle a travaillé dans deux des trois sections du tribunal, a assumé de nombreuses fonctions de gestion et a été sélectionnée pour une foule d’initiatives différentes de la présidence tout au long de son mandat. De 1998 à 2000, Mme Figg a exercé les fonctions de médiatrice et d’enquêtrice à la Commission des droits de la personne de l'Ontario. Avant d’être nommée à ces fonctions, elle a résidé à Hong Kong où elle est intervenue à titre de décideuse pour le conseil d’examen du statut de réfugié (1994-1995) et auprès du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés à titre de conseillère en appel représentant les demandeurs d'asile détenus dans des camps de réfugiés (1990-1994).

MARINUS LAMERS

Marinus Lamers est titulaire d’un baccalauréat ès arts et d’un baccalauréat en droit de l’Université Queen’s. Admis au Barreau de l’Ontario en 1981, il exerce le droit depuis lors dans le Sud-Ouest de la province. Depuis 1991, il est associé au cabinet Lemers, s.r.l. où il exerce dans des domaines variés mais axés principalement sur les préjudices corporels graves, les homicides délictuels et les sinistres-invalidité tant du côté du plaignant que du défenseur. De 1991 à 2005, il a été instructeur en contentieux des affaires civiles, en responsabilité professionnelle et gestion de la pratique, et en rédaction juridique dans le cadre du cours de préparation au barreau, au Barreau du Haut-Canada. M. Lamers a été administrateur et président de la Middlesex Law Association. Il fait du bénévolat pour différents organismes communautaires et caritatifs, notamment comme membre et ancien président de la Clinique judiciaire familiale de London (anciennement le Centre for Children and Families in the Justice System).

GERALD LAPKIN

L’honorable juge principal Gerald S. Lapkin (retraité) a obtenu son baccalauréat ès arts en 1965 et son baccalauréat en droit en 1968 à l’Université de Toronto, et sa maîtrise en droit en 1971 à l’Université du Michigan (Ann Arbour), aux États-Unis. M. Lapkin a été avocat de la défense jusqu'en 1976 dans l'un des principaux cabinets de droit pénal du Canada (Humphrey, Locke, Ecclestone et Kane), pour ensuite être nommé sous-procureur de la Couronne et responsable de l’ensemble des procureurs de Toronto-Ouest. Il a été nommé conseiller de la reine en 1982. Après sa nomination à titre de juge principal de la Cour de justice de l’Ontario en 1988, il a été le premier coordonnateur des juges de paix de la province de l’Ontario, puis commissaire aux plaintes contre la police pour la province de l’Ontario. Un des fondateurs de l’Association canadienne de surveillance civile du maintien de l’ordre (CACOLE), il a également siégé au conseil d’administration de l’International Association for the Civilian Oversight of Law Enforcement (IACOLE). Il a été membre du comité de rédaction du bulletin sur le maintien de l’ordre dans les sociétés démocratiques publié par le Centre de recherche et d’enseignement sur les droits de la personne de l’Université d’Ottawa, et a également siégé au conseil d’administration de l’Alliance française. Il est parfaitement bilingue en anglais et en français (niveaux C et E certifiés par le Commissariat à la magistrature fédérale Canada et la Commission de la fonction publique du Canada). Il a enseigné au Centre de criminologie de l’Université de Toronto et au Barreau du Haut-Canada et est l’auteur de nombreux articles sur la responsabilité publique et l’application de la loi englobant des questions nationales et internationales. Il a contribué à plusieurs projets internationaux à titre de conseiller, notamment au Brésil, au Portugal, en Inde, en Australie et en Amérique latine, et a été invité à un grand nombre de conférences et de forums au Canada et à l’étranger en tant que conférencier ou participant. M. Lapkin a quitté son poste de juge principal de la Cour de justice de l’Ontario pour prendre sa retraite le 30 mars 2019.

SEAN WEIR

Sean Weir a été président-directeur général du plus grand cabinet d’avocats du Canada de 2000 au 1er juillet 2018. Dans le cadre de son travail dans le domaine juridique, il a conseillé des institutions financières, des entreprises et des représentants d’importants régimes de retraite. Actif dans sa collectivité, M. Weir a été conseiller municipal élu à Oakville, membre du conseil d’administration de l’Hôpital Trafalgar Memorial d’Oakville et membre du conseil d’administration et président d’Oakville Hydro. M. Weir a été nommé « champion de la diversité » par le magazine Women of Influence, a reçu le prix de responsabilité sociale Lexpert Zenith accordé à un associé directeur et a été nommé dans le guide des 500 avocats influents du Canada, Lexpert/American Lawyer Guide to the Leading 500 Lawyers in Canada.

KAREN RESTOULE

Karen Restoule est actuellement présidente associée des Tribunaux décisionnels Ontario, responsable de la Commission ontarienne des libérations conditionnelles, et a été nommée conjointement à d’autres tribunaux constitutifs. Auparavant, elle a occupé les fonctions de vice-présidente du Tribunal d’appel en matière de permis et de directrice des Services pour les Autochtones et des Services en français du groupement Tribunaux SAPNO. Karen a préalablement dirigé les activités stratégiques en matière de politiques relatives aux questions de justice et de droits qui touchent les Premières Nations partout en Ontario à titre de directrice du secteur de la justice au sein de Chiefs of Ontario. Elle a commencé sa carrière comme intervenante en droits des victimes, avant de travailler comme rédactrice du rapport Gladue, puis comme agente de probation et de libération conditionnelle. Diplômée de l’Université de Toronto et du Programme de common law en français de l’Université d’Ottawa, Karen défend l’accès à la justice en français et en anglais dans toutes les régions de l’Ontario. Elle participe activement à la vie communautaire en siégeant aux conseils d’administration de nombreux organismes à but non lucratif. Karen est membre de la Première nation de Dokis et parle couramment le français et l’anglais.